Une bonne résolution pour 2019 : adoptez le moteur de recherche Lilo pour soutenir Open Food Facts lors de chacune de vos recherches. Merci !

E260 - Acide acétique

Additifs : E260 - Acide acétique

Fonctions : Conservateur

L'acide acétique ou acide éthanoïque est un acide carboxylique avec une chaîne carbonée théorique en C2, analogue à l'éthane, de masse molaire 60 g/mol et de formule chimique brute C2H4O2 ou semi-développée CH3-CO-OH. L'adjectif du nom courant provient du latin acetum, signifiant vinaigre. En effet, l'acide acétique représente le principal constituant du vinaigre après l'eau, puisqu'il lui donne son goût acide et son odeur piquante détectable à partir de 1 ppm. La distillation du vinaigre, attestée dès l'époque médiévale en Europe, a permis d'obtenir l'acide acétique pur, liquide combustible incolore à forte odeur de vinaigre, de masse volumique de l'ordre de 1‚05 g·cm-3 à 20 °C qui se solidifie par simple immersion dans un bain eau-glace. Il est encore connu sous le nom d'acide acétique glacial ou autrefois de vinaigre fort. C'est le premier acide industriel connu. Ce liquide très faiblement conducteur, incolore, inflammable et hygroscopique représente à température ambiante un des plus simples acides monocarboxyliques, avec l'acide formique. Son acidité caractérisée en solution aqueuse par un pKa = 4‚76 vient de sa capacité à perdre temporairement le proton de sa fonction carboxylique, le transformant ainsi en ion acétate CH3COO-. C'est un acide faible. L'acide éthanoïque est un antiseptique et un désinfectant[réf. insuffisante]. Il est corrosif et ses vapeurs sont irritantes pour le nez et les yeux. Très corrosif vis-à-vis des tissus organiques et vivants, il doit être manipulé avec soin. Bien qu'il n'ait pas été jugé cancérigène ou dangereux pour l'environnement, il peut causer des brûlures ainsi que des dommages permanents à la bouche, au nez, à la gorge et aux poumons. À certaines doses et en co-exposition chronique avec un produit cancérigène, son caractère irritant en fait un promoteur tumoral de tumeurs -bénignes et malignes-. Ceci a été démontré expérimentalement chez le rat. Dans le corps humain, l'acide acétique est normalement produit après la consommation d'alcool : l'éthanol est converti en acétaldéhyde qui est alors converti en acide acétique sous l'influence de l'enzyme acétaldéhyde déshydrogénase et ensuite en acetyl-coA par la ligase acétate-CoA. - Wikipédia

- France

Voir les produits correspondants du monde entier